Quartier / Proximité

    Le service quartier, aussi appelé proximité, est un service de la police locale.

    Sa mission première est d'assurer les missions de police de proximité.

    Il se compose d'INP qui travaillent en principe seuls. A chaque INP est attribué un "quartier". Selon les ZP, la densité, la population etc, ce quartier consiste en une voire plusieurs agglomérations ou quelques rues.

    Des véhicules sont à disposition des INP de quartier, parfois des vélos ou des cyclos. Selon la configuration du quartier, les papattes et les transports en commun peuvent également être utilisés.

    L'horaire type d'un INP de quartier est un horaire de bureau. Il lui arrive de faire des soirées ou des WE pour rencontrer certaines personnes injoignables autrement.

L'inspecteur de quartier gère normalement son quartier seul (même si certains travaillent en binômes sur des quartiers plus importants). Si certains de ses dossiers peuvent être traités par un collègue lors d'une longue absence (maladie, vacance), une jolie pile de dossiers l'accueille généralement à son retour :rolleyes: .

Tous les dossiers concernant le travail de proximité et son quartier lui sont attribués. Il s'agit en règle générale de dossiers relativement peu urgents, ce qui permet d'organiser son temps de travail plus facilement.

Comme il ne peut pas reporter ses dossiers ennuyeux sur les autres, il a souvent intérêt à les traiter au plus vite.

L' INP est encadré par un INPP souvent attitré auquel il rend compte des actes judiciaires qu'il pose.

INP et INPP sont eux-mêmes encadrés par un CP auquel ils rendent compte des actes administratifs qu'ils posent. Le CP assure l'organisation du service.

Vie du quartier.

Parce qu'il est la personne de référence en matière de police (sauf urgences), l'INP de quartier est un interlocuteur privilégié pour nombre de petits soucis de quartier. Il connaît souvent les habitants (en tout cas ceux qui causent le plus de problèmes... huh.png ), il s'y connait en matière de lois et règlementations diverses et dispose pour bien faire d'un bon sens du dialogue.

Que ce soit des soucis de voisinage récurrents, des soucis propriétaire - locataire (! matière civile!), des squatteurs, une épave abandonnée, un terrain vague sans entretien, un arbre du voisin qui penche au dessus de chez vous, l'INP de quartier sert d'intermédiaire lorsque le dialogue direct avec l'autre partie n'est pas / plus possible.

L'INP de quartier a l'avantage de pouvoir assurer un réel suivi et au besoin, de pouvoir réprimer.

Et même si ça prend parfois du temps, un INP de quartier peut (s'il s'en donne la peine) obtenir des résultats remarquables! (Notamment parce qu'il est risqué de se mettre à dos un policier qui passe régulièrement devant chez vous et qui dispose du temps de s'intéresser à un tas de choses... :sleep: ).

Domiciles - urbanisme.

L'INP de proximité est celui qui vient vérifier la réalité d'une demande de domiciliation. C'est un moment privilégié pour prendre contact avec les habitants et obtenir diverses infos utiles (n° de tel, véhicules, nom du propriétaire, état du logement,...). Ces infos permettent un contact plus facile et rapide, ce qui aide souvent lors de soucis. En cas d'infraction au domicile ou en cas d'infraction urbanistique flagrante, il est habilité à verbaliser.

Apostilles - suivis de dossiers

L'INP de quartier traite nombre de suites d'enquête demandées par le parquet (auditions de personnes absentes lors des faits, renseignements supplémentaires, vérifications, évolution d'une situation, notification de décision judiciaire,...). Là encore, ça lui permet d'entrer régulièrement en contact avec ses administrés abonnés aux services de police.

Il traite également des enquêtes sur des demandes de mariages suspectes (mariages blancs) ou des demandes de naturalisation.

Il assure le suivi (non urgent) de certains appels au 101 lorsqu'il concernent un problème récurrent ou de voisinage et assure parfois le suivi d'une situation à la demande d'un autre service intervenu sur place.

Huissiers

L'INP de quartier assiste parfois un huissier de justice lors d'une saisie ou d'une expulsion. Son rôle se borne alors à assurer la sécurité des parties (en pratique, de l'huissier smile.png )

Patrouilles

De par sa présence régulière, il participe à la sécurisation générale et à la visibilité policière. Il est l'un des rares policiers avec qui les habitants et commerçants ont contact hors période de problème ou contrôle routier. Certaines patrouilles peuvent être organisées; parfois en commun avec d'autres services (canine, circulation) et auxquelles participent parfois des AGP.

Dans les grandes villes, les chances de participer régulièrement à des interpellations sont réelles!

Autres missions

L'INP de quartier traite parfois des plaintes qui lui sont rapportées ou participe à des opérations de contrôle ou de sécurisation en interne ou en collaboration avec d'autres services, qu'ils soient de police ou non.

Il reçoit également de temps à autre des ordonnances de capture lui demandant d'aller arrêter un individu.

Il rassemble les dossiers concernant des personnes sous surveillance (libérés conditionnels,...) ou des lieux à problèmes (certains cafés,...).

Divers

Chaque INP traite son quartier selon ses convictions. Certains sont hyper-préventifs et dressent rarement PV, préférant laisser toutes les chances au contrevenant de se mettre en ordre et évitant le conflit au profit de bonnes relations.

D'autres sont répressifs et tiennent leur quartier d'une main de fer.

Les deux méthodes ont leurs avantages et inconvénients: l'un obtiendra facilement des infos, l'autre rendra son quartier invivable pour les enquiquineurs.

Les ZP pluricommunales ou les grosses ZP mono communales disposent souvent, outre le commissariat principal où sont basés la plupart des services, de postes de police de proximité annexes, permettant une meilleure accessibilité. Ces postes sont souvent ouverts selon les horaires de bureaux et assurent un service d'accueil souvent tenu par les INP de quartier en poste.

Selon l’organisation des ZP, le service quartier peut assurer d'autres missions (accueil, intervention) ou être scindé (service "apostilles" distinct,...).

Le service proximité est accessible directement après l'académie, bien qu'une formation de deux mois soit en principe prérequise .



Retour utilisateur


Merci d'avoir Up le sujet les gars, j'avais justement besoin de renoter quelques petits trucs sur le Quartier ;):lol:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites


Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant